Innovation pour éviter l’amputation

Grâce à la revascularisation, une procédure innovante qui consiste à adapter les techniques coronaires pour déboucher les artères des jambes, de nombreuses amputations sont évitées.

Le mardi 10 avril, lors de la conférence de presse sur ce sujet, Denise, 90 ans, nous a partagé son expérience.

Denise a été prise en charge à l’Hôpital Privé les Franciscaines après une blessure de la cheville faite il y a des années mais qui n’a jamais guérie. Ses jambes étaient paralysées et les blessures s’agrandissaient. Denise remercie infiniment les médecins qui l’ont pris en charge. Ses douleurs s’amenuisent et elle peut presque remarcher correctement. Les médecins confient que Denise Foucteau a été prise en charge au bon moment : « à 1 mois près, on amputait ».

Le partage de techniques qui profite aux médecins du monde entier

Si cette technique n’est pas encore reconnue, les praticiens des Franciscaines comptent sur INCATHLAB* pour la partager aux médecins du monde entier. Le mardi 10 avril a eu lieu, pour la deuxième fois, une cession live au sein de l’établissement.

« Incathlab est très important pour nous car le partage entre spécialistes fait avancer la médecine. »

Cette cession appelée « La réalité augmentée de la carotide au pied », a été animée par 1 cardiologue et 1 chirurgien cardio-vasculaire de l’Hôpital Privé les Franciscaines, 1 chirurgien cardio-vasculaire de Bordeaux et 1 chirurgien cardio-vasculaire venu d’Italie.

*Incathlab est le premier centre international en e-learning proposant des web TV spécialisées sur les interventions cardiovasculaires.

 

Voir l’article et le reportage de viàOccitanie du 10 avril 2018

Voir l’article de l’Objectif Gard du 11 avril 2018

Voir l’article et le reportage de France Bleu du 11 avril 2018 

Voir l’article du Midi Libre du 11 avril 2018 

Voir l’article de La Gazette Live du 11 avril 2018 

Related posts

Top