La personne de confiance

En quoi la personne de confiance peut-elle vous être utile ?

Votre personne de confiance vous est très utile :
– pour vous accompagner dans vos démarches et assister à vos entretiens médicaux : elle pourra éventuellement vous aider à prendre des décisions ;
– dans le cas où votre état de santé ne vous permettrait pas de donner votre avis ou de faire part de vos décisions : le médecin, ou en cas d’hospitalisation l’équipe qui vous prend en charge, consultera en priorité la personne de confiance que vous aurez désignée.

Qui pouvez-vous désigner ?

Toute personne de votre entourage en qui vous avez confiance et qui est d’accord pour assumer cette mission : un de vos parents, votre conjoint, votre compagnon/compagne, un de vos proches, votre médecin traitant,etc.

La personne que vous désignez comme personne de confiance peut être aussi celle que vous avez désignée comme la personne à prévenir en cas de nécessité. Personne de confiance et personne à prévenir peuvent être deux personnes différentes.

Comment désigner une personne de confiance ?

La désignation doit se faire par écrit sur le document prévu à cet effet dans ce dossier personnel d’informations. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et, soit annuler votre désignation, soit remplacer la désignation d’une personne par une autre.

Les directives anticipées

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée « directives anticipées », afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie. Elle prévoit ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté.

Ces directives anticipées permettront au médecin de connaître vos souhaits concernant la possibilité de limiter ou d’arrêter les traitements en cours.

Le document doit être écrit et authentifiable, indiquez vos noms, prénoms, date et lieu de naissance puis signez.

Si vous ne pouvez pas écrire ou signer vous-même vos directives, vous pouvez faire appel à deux témoins (dont votre personne de confiance si vous en avez désigné une). Ces derniers doivent attester que le document exprime bien votre volonté libre et éclairée. Ils doivent également indiquer leur nom et qualité ; leur attestation doit être jointe aux directives.

Anonymat et confidentialité

Si vous souhaitez que votre présence à la clinique ne soit pas divulguée, signalez-le dès votre pré-admission. Le nécessaire sera fait pour préserver votre anonymat. Sachez que l’ensemble du personnel est soumis au devoir de discrétion, de réserve et au secret professionnel concernant toutes les informations dont il a connaissance dans le cadre de son travail. Aucun renseignement relatif à l’état de santé du patient ne sera donné par téléphone.

Informations relatives à votre état de santé (loi du 4 mars 2002)

La communication des informations relatives à votre état de santé est assurée par le médecin responsable de votre prise en charge. En son absence, elle sera assurée par le ou les médecins qu’il aura désigné(s) à cet effet. En cas d’urgence ou si vous êtes en incapacité de recevoir cette information, elle sera délivrée, avec votre accord, à la personne de confiance que vous aurez désignée.

L’information fait partie intégrante de la relation de soin. Cette information permet au patient, avec le professionnel de santé, de prendre les décisions concernant sa santé, d’éclairer son consentement et de faciliter son adhésion au traitement. Cette information contribue ainsi à l’amélioration de la qualité des soins.

Votre consentement est fondamental, vous pouvez le retirer ou revenir sur une éventuelle décision de refus de soins à tout moment.

Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en charge

La CRUQPC, au sein de laquelle les usagers sont représentés, a pour mission de veiller à ce que vos droits soient respectés et de vous aider dans vos démarches. Elle peut être amenée dans certains cas à examiner votre plainte ou réclamation.

De plus, elle doit recommander à l’établissement l’adoption de mesures afin d’améliorer l’accueil et la prise en charge des personnes hospitalisées et de leurs proches.

 

Plaintes, réclamations, éloges, observations ou propositions

Quelle que soit la nature de vos remarques, nous vous invitons à vous adresser directement au responsable de service concerné durant votre séjour, en respectant la courtoisie et le respect qui s’imposent.

Si les éléments de réponse qui vous sont donnés ne vous satisfont pas, vous pouvez adresser au Directeur de l’établissement une réclamation écrite.

Le Directeur veillera à ce que votre courrier soit instruit selon les modalités prescrites par le Code de la santé publique (articles R.1112-91 à R.1112-94). Il pourra le cas échéant, vous mettre en relation avec un médiateur membre de la Commission des relations avec les usagers pour examiner les difficultés que vous rencontrez.

Etudiants

Dans le cadre de la formation des futurs professionnels de santé, les établissements accueillent des étudiants. Ceux-ci pourront être amenés à réaliser des soins sous la responsabilité du personnel du service.

Associations de bénévoles

Des associations de bénévoles interviennent auprès des patients dans le respect de la confidentialité et en liaison avec l’équipe soignante.

 

Top