Cliniques nîmoises : prévention sur les mauvaises positions au travail

Les 25 et 26 avril 2018, l’Hôpital Privé les Franciscaines et la Polyclinique Grand Sud ont organisé pour leur personnel une journée de prévention contre les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.). Dans les cliniques, un bureau modèle et des accessoires ont été installés et mis à disposition de Danielle BALAINE, ergonome pour l’AISMT (Association Interprofessionnelle de Santé et de la Médecine du Travail).

« Utiliser son dos plutôt que ses jambes multiplie par 12 le poids de l’objet »

Bien régler la hauteur de l’écran et de la chaise, et bien porter un objet lourd sont des informations qui permettent d’éviter les douleurs dans le bas du dos car, rappelons le, mieux vaut utiliser es jambes plutôt que son dos. Cela permet également d’adopter une position naturelle et confortable dans son activité. Conseils en poche, les membres de la clinique vont essayer de les mettre en pratique, afin d’être plus à l’aise en travaillant.

« C’est comme lorsque l’on monte dans une voiture, on apprend tout de suite à régler son poste de conduite pour être installé confortablement et en sécurité. C’est la même chose pour son poste de travail ! » explique Danielle BALAINE.

L’objectif de ces journées est de prévenir les maladies liées à une mauvaise position au travail (lumbago, hernie discale, etc…). Pour cela les cliniques ont fait appel à l’expertise de l’ergonome ; elle adapte les bureaux, fait de la prévention et crée des outils sur mesure pour améliorer la position du corps au travail.

 

Voir l’article d’Objectif Gard du 30/04/2018

Related posts

Top